L'institut Pasteur

Publié le par Jordan

    L’Institut Pasteur a été fondé le 4 juin 1887 par décret. Il a été inauguré le 14 novembre de l’année suivante. Pasteur voulait un institut pour pouvoir étendre la vaccination contre la rage et développer l’étude des maladies infectieuses. Les pasteuriens vont étendre très rapidement les vaccinations comme celles contre la rage ou contre la variole dans tout le monde.

 Cet institut est une fondation privée, à but non lucratif, reconnue d’utilité publique.

    Les chercheurs vont très vite appliquer et transmettre la « méthode pasteurienne ». Ainsi, le Réseau international des Instituts Pasteur compte 30 instituts indépendants aujourd’hui sur les cinq continents.

L'Institut Pasteur fut l'un des berceaux de la Microbiologie, de l'Immunologie et de la Biologie moléculaire.

    Les Pasteuriens ont apporté pleins de connaissances sur les maladies infectieuses et les agents infectieux. Ils ont notamment apporté des connaissances concernant la rage, la peste, la diphtérie, le tétanos, le typhus, la fièvre jaune, la tuberculose, la poliomyélite, ou encore l'hépatite B et le Sida.

    Depuis 1908, 8 pasteuriens ont été récompensés par des prix Nobel de médecine ou de physiologie :

  •  
  •  
  •  
  • * Alphonse LAVERAN en 1907 : «  Pour ses travaux sur le rôle des protozoaires comme agents de maladies » (il découvrit notamment l'hématozoaire du paludisme).
  •  
  •  
  •  
  • * Elie METCHNIKOFF en 1908 : « Pour ses travaux sur l'immunité » (découverte des phagocytes et de la phagocytose, en 1883, et de l'immunité cellulaire).
  •  
  •  
  •  
  • * Jules BORDET en 1919 : « Pour ses découvertes concernant l'immunité » (mise en évidence du rôle des anticorps et du complément).
  •  
  •  
  •  
  • * Charles NICOLLE en 1928 : « Pour ses travaux sur le typhus » (notamment la découverte du rôle du pou dans la transmission de l'infection).
  •  
  •  
  •  
  • * Daniel BOVET en 1957 : « Pour ses découvertes sur les produits de synthèse qui inhibent l'action de certaines substances de l'organisme et plus spécialement leur action sur le système vasculaire et les muscles du squelette » (découvertes sur les antihistaminiques et les curarisants de synthèse).
  •  
  •  
  •  
  • * André LWOFF, François JACOB, Jacques MONOD en 1965 : « Pour leurs découvertes sur la régulation génétique de la synthèse des enzymes et des virus »
 
http://img370.imageshack.us/img370/2475/institutpasteurdelillefh9.jpg

+ d'infos sur Pasteur.fr


Commenter cet article